Éducation menstruelle

La educación menstrual se ha considerado siempre un tema tabú del que a muchas mujeres no les gusta hablar.

Il existe une résistance historique à parler de l’éducation menstruelle.  Elle est souvent associée à une charge sémantique, directement associée à la pratique du sexe, aux grossesses non désirées, à la honte sociale, au jugement des corps… Et la raison est fortement ancrée dans la pensée collective.

L’éducation menstruelle comprend l’apprentissage nécessaire pour gérer les menstruations comme une condition naturelle. Donner la priorité à la prise en charge de la santé physique et mentale par la connaissance du cycle et de la manière dont il affecte chaque personne individuellement. Cette semaine, dans le blog FreeU, nous expliquons les phases des menstruations pour mieux les comprendre et les traiter :

 

Phase 1 ; Menstruations : Pendant cette première période, il y a des saignements de l’utérus correspondant à l’évacuation de l’ovule, car la grossesse n’a pas eu lieu. Cette période dure généralement entre 2 et 7 jours, et la quantité d’écoulement peut varier. Certaines femmes ont des saignements plus abondants que la moyenne, on parle alors de ménorragie ou de saignements menstruels abondants.

 

Phase 2 ; Phase folliculaire : Cette période se situe entre les menstruations et l’ovulation. Elle commence dans le cerveau, plus précisément au niveau de l’hypophyse (la glande qui contrôle l’activité de certaines fonctions du corps, comme le développement ou l’activité sexuelle). Au cours de cette phase, votre corps se prépare à l’ovulation en libérant une hormone appelée hormone folliculo-stimulante (FSH) qui amène l’ovaire à développer plusieurs follicules dans lesquels se trouve un ovule.

Tout au long de cette phase, un seul de ces follicules atteint un développement important, appelé follicule dominant, et sera responsable de la libération de l’ovule du cycle. Elle dure généralement de 10 à 12 jours.

Phase 3 ; Ovulation : Cette phase se produit lorsque les niveaux d’œstrogènes (hormones sexuelles) sont suffisamment élevés. Un signal est alors envoyé à l’hypophyse, ce qui entraîne une augmentation spectaculaire des niveaux de l’hormone lutéinisante. Cette hormone agit sur les ovaires pour que les follicules libèrent leurs ovules et produisent des hormones qui préparent l’utérus à l’implantation d’un ovule fécondé.

Une femme ayant un cycle de 28 jours peut ovuler en milieu de cycle (entre le 12e et le 16e jour), et une femme ayant un cycle de 36 jours ovulera entre le 20e et le 24e jour.

 

Phase 4 ; phase lutéale ou sécrétoire : c’est la phase qui va de l’ovulation au début des prochaines menstruations. Pendant cette période, notre corps se prépare à une éventuelle grossesse. Vers le milieu du cycle (vers le 14e jour), l’ovule est libéré dans les trompes de Fallope.

L’ovule avance en attendant d’être fécondé par un spermatozoïde et de donner naissance à un embryon. Si cela ne se produit pas dans les 24 à 48 heures suivant l’ovulation, l’ovule vieillit et ne peut plus être fécondé. Cette période dure entre 9 et 16 jours, en moyenne 14 jours. Comme notre corps s’attendait à une grossesse, qui ne s’est pas produite, les niveaux d’œstrogène et de progestérone chutent, ce qui déclenche les prochaines menstruations.

Nous voulons que vous soyez informée sur vos règles et leur calendrier pour une bonne santé menstruelle. Rendez-vous sur www.freeuintim.com et découvrez la culotte menstruelle qui convient le mieux à vos règles.

 

 

TAMBIÉN TE PUEDE INTERESAR
Panier
Retour haut de page
Guide des tailles